Vous êtes de plus en plus à vouloir limiter votre consommation énergétique dans un souci financier ou environnemental.

Ce guide vous explique tout ce que vous devez savoir sur la rénovation énergétique de votre logement.

🔎 Résumé : 

🔨 Des travaux de rénovation énergétique ont pour but de réduire la consommation d'énergie du bâtiment et de limiter ses émissions de gaz à effet de serre ;

🏡 Ils regroupent l'isolation, les systèmes de chauffage et la ventilation ;

🔎 Vous pouvez faire un audit énergétique pour définir quels travaux faire, et dans quel ordre ;

💶 De nombreuses aides financières existent pour vous aider à financer votre rénovation énergétique : MaPrimeRénov', Eco PTZ, aides d'Action Logement...

simulation économies panneaux solaires

Comprendre les travaux de rénovation énergétique

Qu’est-ce que la rénovation énergétique ?

La rénovation énergétique désigne les quatre grands types de travaux pour améliorer la performance énergétique d'un bâtiment : isolation, systèmes de chauffage, ventilation

Le but : réduire la consommation énergétique du bâtiment, tout en limitant les émissions de gaz à effet de serre et les factures d'énergie. 

En d'autres termes, elle valorise votre logement en le rendant plus économe et respectueux de l'environnement.


L’importance des travaux de rénovation énergétique

La rénovation énergétique améliore l'efficacité de votre maison en réduisant la consommation d'énergie.

Les avantages sont nombreux :

  • Lutte contre le changement climatique : moins d'émissions nocives pour la planète ;
  • Réduction de vos factures : moins d'énergie utilisée, et donc moins d'argent dépensé ;
  • Amélioration de votre confort : une meilleure isolation signifie un meilleur confort en toutes saisons ;
  • Valorisation immobilière : une maison éco-énergétique peut se vendre plus facilement.

Evaluer vos travaux de rénovation énergétique

L'importance de l'audit énergétique

Un audit énergétique est un examen approfondi de votre logement. Il permet de cibler précisément les sources de déperdition de chaleur et d'identifier les systèmes énergétiques à améliorer ou à remplacer. 

Il sert de base à l'élaboration d'un plan d'action sur mesure, avec les travaux prioritaires et ceux qui peuvent être réalisés plus tard.

L'audit énergétique prend en compte une multitude de facteurs : type de construction, isolation existante, système de chauffage, orientation de votre maison, nombre d'occupants...

Il permet d'établir une stratégie de rénovation énergétique optimale pour votre logement, en accord avec votre budget et vos objectifs d'économies d'énergie. 


Ne pas confondre audit énergétique et diagnostic de performance énergétique (DPE)

Le DPE (diagnostic de performance énergétique) est un document qui évalue la performance énergétique d'un bâtiment.

Il attribue au bâtiment une lettre allant de A (le plus performant) à G (le moins performant). Il est obligatoire pour la vente ou la location d'un bien immobilier.

L'audit énergétique, quant à lui, est une étude plus approfondie de la performance énergétique d'un bâtiment.

Voici les éléments à retenir : 

Caractéristique DPE Audit énergétique
Obligatoire Oui Non
Étendue Évalue la performance énergétique d'un bâtiment Étudie plus en détail la performance énergétique d'un bâtiment
Classement A à G A à G
Contenu Fournit des informations sur la consommation d'énergie du bâtiment et son classement énergétique Fournit des informations sur la consommation d'énergie du bâtiment, ses points de déperdition d'énergie et des propositions d'amélioration de l'efficacité énergétique
Coût pour les particuliers Entre 100 et 250 €  Entre 500 et 1 500 € 
Durée Environ 1 heure Environ 2 jours
Avantages Permet de vendre ou de louer un bien immobilier Permet de réduire la consommation d'énergie du bâtiment et ses factures d'énergie

Économiser de l’énergie grâce à l'isolation thermique 

Une bonne isolation permet de limiter les déperditions de chaleur en hiver et de maintenir une fraîcheur appréciable en été. 

C’est donc un moyen efficace de réduire votre consommation énergétique et, par conséquent, vos factures. 

Examinons les différentes parties de votre maison à isoler.


L’isolation des combles

L'isolation des combles est l'un des travaux les plus efficaces pour améliorer la performance énergétique de votre maison. 

En réduisant les pertes de chaleur en hiver et les entrées d'air chaud en été, vous réalisez jusqu'à 30% d'économies d'énergie sur votre facture de chauffage (source : Ademe)

Plusieurs options d'isolants sont disponibles : laine de verre, laine de roche, polystyrène expansé ou encore polystyrène extrudé. 

Le choix de l'isolant dépendra de la configuration des combles, de votre budget et de vos préférences.


L’isolation des murs

En isolant vos murs, vous pouvez réduire votre consommation d'énergie de 20 à 25%, soit une économie de plusieurs centaines d’euros par an pour un foyer (source Ademe).

rénovation énergétique isolation extérieure

Deux méthodes principales d'isolation murale existent : par l'intérieur et par l'extérieur. 

Le choix entre ces techniques dépend de vos contraintes et de votre budget.


L’isolation des fenêtres et portes

Les fenêtres et les portes peuvent être responsables de 10 à 15% des déperditions thermiques.

Le remplacement de vos fenêtres par des modèles à double ou triple vitrage peut considérablement améliorer l'isolation thermique de votre logement.

rénovation énergétique fenêtres

Voici d’autres exemples de travaux d'isolation de portes et fenêtres qui peuvent être réalisés :

  • Ajouter un bourrelet d'isolation sur les portes et fenêtres ;
  • Poser des volets roulants ou des rideaux isolants ;
  • Calfeutrer les portes et fenêtres.

L’isolation du sol  

Toujours selon l’Ademe, le sol peut être responsable de 7 à 10% des pertes thermiques

Son isolation est souvent négligée, pourtant, elle permet d'augmenter le confort de vie et d'éviter les remontées d'humidité.


Le choix des matériaux isolants

Le choix du matériau isolant est important lorsque vous envisagez de réaliser des travaux de rénovation énergétique. 

Plusieurs facteurs sont à prendre en compte : le type de pose, l'efficacité thermique, l'impact environnemental, et bien sûr, le coût

Les matériaux les plus couramment utilisés sont la laine de verre, la laine de roche, le polystyrène ou encore le polyuréthane. 

Il existe également des isolants écologiques comme la ouate de cellulose, le liège ou la laine de mouton. 

Chaque matériau a ses avantages et inconvénients d’où la nécessité de bien se renseigner avant de faire votre choix.


Résumé : les pertes de châleur d'un logement mal isolé

schéma pertes de chaleur maison

L'énergie solaire : un atout pour vos travaux de rénovation énergétique

Pourquoi opter pour l’énergie solaire lors d'une rénovation énergétique ?

Installer des panneaux solaires photovoltaïques sur votre toiture vous permet de consommer directement l'énergie que vous produisez. C'est une solution idéale pour maîtriser vos dépenses électriques et devenir acteur de la transition énergétique. 

Grâce à vos panneaux solaires, vous réalisez jusqu’à 50% d’économies sur votre facture d’électricité.

En plus, vous revendez votre surplus à EDF OA : vous bénéficiez ainsi d’un revenu régulier.

Et vous faites un geste pour la planète en produisant et consommant une électricité produite localement, à partir d’énergie renouvelable.

rénovation énergétique panneaux solaires

Quel est le prix moyen d’une installation de panneaux solaires ?

Le coût d’une installation photovoltaïque dépend de plusieurs éléments, notamment :

  • Le type de pose ;
  • La puissance de l'installation ;
  • Et le matériel choisi.
panneaux solaires sur toiture

Chez Otovo, nous proposons l’installation solaire de 3 kWc à partir de 4 980 € (pose incluse, prime à l’autoconsommation déduite).

Les prix indiqués ci-dessus sont les premiers prix pratiqués en France en janvier 2024, pose incluse et prime à l'autoconsommation déduite. Ils sont valables pour une maison de plain-pied, avec une couverture en tuiles. Ces prix peuvent évoluer d’une région à l’autre. Pour connaître le prix dans votre région, entrez votre adresse dans notre simulateur solaire.


Choisir le bon système de chauffage lors de travaux de rénovation énergétique

Les solutions de chauffage éco-énergétiques

La pompe à chaleur

La pompe à chaleur est un système intelligent qui utilise l'énergie de l'air extérieur pour chauffer ou rafraîchir votre intérieur. Cette solution est à la fois efficace pour réduire vos factures d'énergie et agir contre le changement climatique.

Une pompe à chaleur peut diminuer votre consommation d'énergie de 20 à 30%, soit une économie annuelle moyenne de 1 500 à 2 000 € pour votre ménage (source Ademe).

Plusieurs types de pompes à chaleur existent : air-air, air-eau, solarothermiques et géothermiques. Le choix dépendra de votre situation géographique, de votre logement et de votre budget.

Le coût d'installation varie en fonction du type, de la puissance et de la complexité de l'installation. En moyenne, comptez entre 4 000 et 20 000 € sans déduire les aides (j’y reviens plus tard).


Le chauffe-eau thermodynamique

Le chauffe-eau thermodynamique est une autre solution éco-énergétique à envisager lors de vos travaux de rénovation énergétique. Il fonctionne sur le même principe que la pompe à chaleur : il récupère les calories dans l'air pour chauffer l'eau. 

Vous économisez jusqu'à 70% de l'énergie par rapport à un chauffe-eau électrique traditionnel.

Il peut être connecté à des panneaux solaires photovoltaïques pour encore plus d’économies.


Optimiser la ventilation lors de vos travaux de rénovation énergétique

La ventilation, un facteur clé de la rénovation énergétique

En plus de renouveler l'air, une ventilation bien pensée et bien mise en place, peut empêcher l'humidité excessive et la moisissure de s'installer.

Et ce n'est pas tout, elle limite aussi les pertes de chaleur.

En améliorant la ventilation, vous améliorez votre confort, votre santé et votre consommation d'énergie !


Les différents systèmes de ventilation et leur rôle dans la rénovation énergétique

La VMC simple flux

La Ventilation Mécanique Contrôlée (VMC) simple flux est un choix fréquent.

Elle fait circuler l'air en expulsant l'air usé et en apportant de l'air frais de dehors. Simple à installer et économique, elle fait le job.

Par contre, en hiver elle peut faire s'échapper un peu de chaleur.


La VMC Double Flux 

La VMC double flux est un système plus sophistiqué. Elle récupère la chaleur de l'air vicié avant de l'expulser à l'extérieur, et utilise cette chaleur pour préchauffer l'air frais entrant. 

rénovation énergétique ventilation

La VMC double flux est plus coûteuse et plus complexe à installer. Mais elle peut générer d'importantes es économies d'énergie en hiver, ce qui rend vos travaux de rénovation énergétique plus efficaces.


Financer vos travaux de rénovation énergétique 

Se lancer dans des travaux de rénovation énergétique représente un investissement important. 

Heureusement, plusieurs aides financières sont disponibles pour vous aider à couvrir les coûts.


L’éco prêt à taux zéro

L’éco prêt à taux zéro est un prêt sans intérêt destiné à financer vos travaux de rénovation énergétique. Il s'adresse aux propriétaires, qu'ils occupent ou louent leur logement.

Ce prêt peut financer jusqu'à 30 000 € de travaux pour les particuliers.

Vous avez jusqu'à 15 ans pour le rembourser.


MaPrimeRénov' et MaPrimeRénov' Sérénité

MaPrimeRénov' (ex Crédit d’impôt Transition Écologique ou CITE) et MaPrimeRénov' Sérénité (ex Habiter Mieux de l’Anah) sont deux aides financières de l'État pour la rénovation énergétique des logements.

MaPrimeRénov' est ouverte à tous les propriétaires, quels que soient leurs revenus, tandis que MaPrimeRénov' Sérénité est destinée aux ménages les plus modestes.

Voici un tableau qui résume les principales différences entre MaPrimeRénov' et MaPrimeRénov' Sérénité :

Caractéristique MaPrimeRénov' MaPrimeRénov' Sérénité
Destinataires Tous les propriétaires Ménages les plus modestes
Montant des aides Variable en fonction des travaux et des revenus Variable en fonction des travaux et des revenus
Accompagnement Non Oui
Liste de professionnels qualifiés Non Oui

Le dispositif des certificats d’économies d’énergies (CEE)

Ce dispositif engage les fournisseurs d'énergie (électricité, gaz, chaleur, froid, fioul) à inciter leurs clients à réaliser des économies d'énergie.

En pratique, ils peuvent par exemple contribuer à financer vos travaux de rénovation énergétique.

Pour ce faire le logement doit être achevé 2 ans avant les débuts des travaux d’économie d’énergie.


La TVA réduite à 5,5 %

Dans le cadre de travaux de rénovation énergétique, la TVA applicable aux travaux et aux équipements peut être réduite à 5,5 %


Les aides d’Action Logement

Action Logement propose des aides financières pour la rénovation et l’amélioration énergétique des logements, notamment pour les salariés des entreprises du secteur privé non agricole.

Ces aides peuvent prendre la forme de subventions ou de prêts à taux réduit.


Le chèque énergie

Le chèque énergie est une aide au paiement des factures d'énergie du logement.

Il peut être utilisé pour payer vos factures d'énergie ou des travaux de rénovation énergétique. Il est attribué sous conditions de ressources.

Ces dispositifs peuvent parfois être combinés pour maximiser le financement de vos travaux de rénovation énergétique. 


Le prêt Immobilier

Lorsque vous simulez votre prêt immobilier, vous pouvez demander un financement pour vos travaux énergétiques. Il ne peut dépasser 10 % du montant de votre bien sous présentation de devis. 

Par exemple, si vous achetez une maison à 100 000 €, vous pouvez obtenir 10 000 € supplémentaires dédiés à la rénovation énergétique.


Le prêt à la consommation

Beaucoup plus flexible et rapide, vous pouvez effectuer un prêt à la consommation pour effectuer vos travaux.

Les inconvénients cependant sont la durée de remboursement très courte (1 à 7 ans) ainsi que les intérêts élevés.


La prime à l’autoconsommation

Si vous faites installer des panneaux solaires photovoltaïques sur votre toiture, vous bénéficiez de la prime à l’autoconsommation, d’un montant de : 

  • 900 € pour une installation de 3 kWc ; 
  • 1 380 € pour une installation de 6 kWc ;
  • 2 070 € pour une installation de 9 kWc.

Il s'agit des tarifs et primes officiels mis à jour régulièrement par la CRE (Commission de Régulation de l'énergie) et accessibles sur le site : https://www.cre.fr/Pages-annexes/open-data. Ces montants sont applicables aux projets photovoltaïques dont la demande complète de raccordement a été faite entre le 1er mai 2024 et le 31 juillet 2024, dit trimestre tarifaire n°10.

rénovation énergétique panneaux solaires

FAQ

Quels sont les travaux de rénovation énergétique ?

Les travaux de rénovation énergétique regroupe l’isolation, les systèmes de chauffage, la régulation des systèmes de chauffage et la ventilation

Le but d’une rénovation énergétique est de réduire la consommation énergétique du bâtiment, tout en limitant les émissions de gaz à effet de serre et les factures d'énergie. 


Comment faire une rénovation énergétique de son logement ?

Le mieux est de commencer par un audit énergétique.

Vous connaîtrez ainsi les sources de déperdition de chaleur de votre logement et pourrez identifier les systèmes énergétiques à améliorer ou à remplacer. 


Quelles sont les aides pour la rénovation énergétique ?

Il existe de très nombreuses aides pour la rénovation énergétique parmi lesquelles MaPrimeRénov’, l’éco prêt à taux zéro, la TVA réduite, les aides d’Action Logement, le chèque énérgie ou encore la prime à l’autoconsommation.

Je fais une simulation ☀️
Inscription réussie à Otovo Blog
Content de vous revoir ! Vous êtes maintenant connecté(e).
Super, vous êtes maintenant connecté(e) !
Votre lien a expiré
Rendez-vous dans votre boîte mail pour obtenir votre lien de connexion