On se retrouve aujourd’hui pour parler des dernières actualités du monde de l’énergie et de l’environnement. 

Car il s'en passe des choses en ce moment : Bruno Le Maire a donné plus d'info sur la nouvelle augmentation du prix de l'électricité, il y a eu du changement dans les ministères, et les centrales à charbon sont appelées à la rescousse.


👋 On dit adieu au ministère de la Transition Energétique

Vous l’avez sûrement vu dans les médias : suite à la démission d’Elisabeth Borne, nous avons un nouveau premier ministre, Gabriel Attal. 

Et qui dit nouveau premier ministre, dit nouveau gouvernement. On a eu beau lire et relire la liste des nouveaux ministères : aucune trace du ministère de la Transition Energétique, pourtant créé en 2007, et de sa ministre Agnès Pannier-Runacher.

Nous à la recherche de la Ministre de la Transition Energétique dans la liste des ministères
Nous à la recherche de la Ministre de la Transition Energétique dans la liste des ministères

C’est en fait Bruno Le Maire, Ministre de l'Économie, des Finances et de la Souveraineté industrielle et numérique, qui récupère le dossier (apparemment il lui restait une heure ou deux de libre dans son emploi du temps).

Plus sérieusement, la disparition du ministère de la Transition Energétique inquiète la filière énergie et les associations environnementale pour plusieurs raisons.

D’abord parce que la Transition Energétique est un sujet à part entière, avec de nombreux enjeux : climat, souveraineté, sécurité d’approvisionnement, neutralité carbone… Refourguer le dossier à un ministre déjà bien occupé nous fait craindre que le gouvernement ne prenne pas le sujet bien au sérieux. Pourtant, la crise énergétique commencée en 2022 n’est pas finie.

De plus, Bruno Le Maire est connu pour son soutien marqué à l’énergie nucléaire. On peut donc craindre qu’il pousse le développement de l’énergie nucléaire, au détriment de celui des énergies renouvelables. Or il y a 8 mois, Xavier Piechaczyk président du directoire de RTE, rappelait : "Nous sommes à un moment où l’éolien et le solaire sont les seuls vecteurs permettant d’électrifier de façon accélérée, il n’y aura pas de nouveaux grands barrages hydroélectriques ni de nouveaux réacteurs nucléaires dans les dix prochaines années". 

Vous pouvez, à votre échelle, oeuvrer pour la transition énergétique en faisant installer des panneaux solaires sur votre toiture.

maison équipée de panneaux solaires par Otovo
Installation de 2,9 kWc réalisée par Otovo en Haute-Garonne (31)

En produisant et en consommant votre propre électricité, vous : 

  • Réduisez votre facture d’énergie jusqu’à -50 % 💶
  • Faites un geste pour la planète en produisant une électricité verte et locale 🌍
  • Participez à l’indépendance énergétique de la France et à la décentralisation de l’énergie ⚡

Découvrez la quantité d’électricité que vous pourriez produire avec des panneaux solaires et les économies que cela représente en entrant votre adresse dans notre simulateur en ligne :

Résultats immédiats et gratuits, adresse mail non demandée

Pour finir sur Bruno Le Maire, le Ministre a confirmé dimanche soir une augmentation du prix de l'électricité de 8,6 à 9,8% dès le 1er Février 2024. Il a d'ores et déjà annoncé une nouvelle hausse pour Février 2025 : ces deux augmentations sont dues à la fin du bouclier tarifaire.


🏭 Les centrales à charbon françaises reprennent du service

 Pour faire face aux températures particulièrement froides de ces dernières semaines, les deux dernières centrales à charbon françaises ont été remises en service.

Pourtant, leur bilan carbone est énorme : 820 geqCO2 pour un kWh produit par une centrale à charbon contre seulement 41 geqCO2 pour un kWh produit par un panneau photovoltaïque sur toiture.

Mais avec des centrales nucléaires vieillissantes et des délais de constructions des réacteurs nucléaires qui ne cessent de s’allonger, on peut craindre que cela se reproduise régulièrement. Une raison de plus de développer les énergies renouvelables, dont les délais de mise en service sont bien plus rapides. 

Heureusement, la centrale à charbon de Cordemais (Loire-Atlantique) et celle de Saint-Avold (Moselle) devraient être converties à la biomasse d’ici 2027, d’après une déclaration d’Emmanuel Macron.


☀️Le Maire de Bordeaux veut en faire “une ville solaire”

On finit avec une nouvelle plus réjouissante ! Dans une interview accordée au Figaro, le maire de Bordeaux Pierre Hurmic a présenté ses ambitions : atteindre 41% d’autonomie énergétique pour les structures de la ville.

Il prévoit ainsi l’installation de 60 000 m² de panneaux solaires sur du foncier public d’ici la fin de son mandat.

le Maire de Bordeaux
Pierre Hurmic, maide de Bordeaux. Crédits photo : Thomas Sanson / Ville de Bordeaux

La ville de Bordeaux dispose déjà de la plus grande centrale solaire urbaine de France avec 135 000 panneaux photovoltaïques installés sur une ancienne décharge. Ils produisent l'équivalent de la consommation électrique annuelle de 70 000 personnes, hors chauffage. 

Le Maire de Bordeaux encourage également tous/tes ses administré(e)s à installer des panneaux solaires sur leur toiture.

Je fais une simulation ☀️
Inscription réussie à Otovo Blog
Content de vous revoir ! Vous êtes maintenant connecté(e).
Super, vous êtes maintenant connecté(e) !
Votre lien a expiré
Rendez-vous dans votre boîte mail pour obtenir votre lien de connexion