Vous êtes intéressé(e) par l’autoconsommation sans revente du surplus ?

Alors ce guide va vous plaire car nous allons voir ensemble si l’autoconsommation sans revente est une bonne idée :

  • Différences entre l’autoconsommation total et partielle ;
  • Solutions techniques ;
  • Démarches administratives…

Une fois ce guide lu, vous saurez enfin quel type d’autoconsommation est le plus adapté à votre projet.

C’est parti !

Découvrez les économies que vous pouvez réalisez grâce à l’autoconsommation solaire :

Sommaire : 

Cliquez sur un élément ci-dessous pour consulter directement ce qui vous intéresse :

L’autoconsommation : produire et consommer votre électricité


L’autoconsommation énergétique consiste à produire et à consommer sa propre énergie.

Dans le cadre de l’autoconsommation électrique avec des panneaux solaires photovoltaïques :

  • Les panneaux solaires transforment les rayons du Soleil en électricité, sous forme de courant continu ;
  • L’onduleur convertit le courant continu en courant alternatif ; 
  • Vous consommez en direct l’énergie produite par vos panneaux solaires.

Voici ce que ça donne :

Voyons maintenant la différence entre l’autoconsommation partielle et l’autoconsommation sans revente.

Autoconsommation totale VS autoconsommation partielle


Nous avons vu comment des panneaux solaires vous permettaient de produire et consommer de l’électricité.

Mais il arrive que lors des belles journées d’été, vos panneaux solaires produisent plus d’énergie que ce que vous consommez : c’est là qu’intervient la différence entre l’autoconsommation totale de l’autoconsommation partielle.

Autoconsommation totale : Pas de vente de votre surplus


En autoconsommation totale, vous avez le choix :

  • Vous réalisez quelques changements à votre installation photovoltaïque pour ne pas produire de surplus → pas d’obligation d’être relié(e) au réseau
  • OU vous injectez gratuitement votre surplus sur le réseau → vous devez donc être relié(e) au réseau.

Autoconsommation partielle : Vendez votre surplus


En autoconsommation partielle, vous vendez votre surplus d’électricité à EDF Obligation d’Achat, au tarif de 0,10 € par kWh, et ce pendant 20 ans.

Cela représente un revenu supplémentaire de 100 € par an en moyenne et peut monter jusqu’à 500 € !

Simulez votre installation photovoltaïque en autoconsommation totale

Dimensionner correctement votre installation


Nous venons de le voir, si vous optez pour l’autoconsommation totale, vous avez le choix entre injecter gratuitement votre surplus sur le réseau OU ne pas produire de surplus.

Dans le cas où vous choisissez l’injection gratuite de votre surplus sur le réseau, il n’y a aucun changement ou spécificité technique à réaliser sur votre installation solaire.

Mais si vous optez pour la deuxième solution, à savoir limiter votre surplus, le choix du matériel et le nombre de panneaux solaires à installer sont très importants !

autoconsommation sans revente autoconsommation totale

La première étape consiste à définir avec précision la consommation de votre logement pendant la période de l’année où elle est la plus élevée.

C’est-à-dire calculer la consommation quotidienne de chacun de vos appareils électriques (frigo, TV, ordinateur, lumières, boxe internet…) pendant la période hivernale, du 1er Novembre au 31 Mars inclus.

Si vous ne connaissez pas cette donnée, vous pouvez la calculer vous–même.

Pour cela, vous devez pour chaque appareil multiplier sa puissance en watts par sa durée d’utilisation.

Par exemple, si vous regardez votre télévision écran plat (100 W) 2h par jour toute l’année, sa consommation électrique sera de : 

(100 x 2) = 200 Wh sur une journée

panneau photovoltaique autoconsommation

Une fois que vous connaissez la consommation de votre maison sur un jour d’hiver, vous pouvez en déduire le nombre de panneaux photovoltaïques que vous devez installer.

N’oubliez pas que la production d’un panneau dépend de son rendement, de son orientation, de son inclinaison et de bien d’autres critères.

En prenant tous ces éléments en compte, vous trouvez la puissance d’installation solaire dont vous avez besoin pour produire exactement la quantité d’énergie désirée.

Un conseil : prévoyez une puissance totale 20 % supérieure, du fait de l’effet joule qui provoque une perte d’énergie.

En ce qui concerne la puissance de votre onduleur, il doit supporter la consommation électrique de tous vos appareils électriques réunis.

C’est pourquoi vous devez choisir un onduleur dont la puissance est 15 % supérieure à la puissance maximale que peuvent fournir l’ensemble de vos panneaux solaires.

onduleur central installation solaire photovoltaique

Vous évitez ainsi tout risque de surchauffe de votre onduleur de chaîne.

Dans le cas de l’autoconsommation totale, le rôle de l’onduleur est primordiale car :

  • Il transforme le courant continu produit par les panneaux solaires en courant alternatif ;
  • Et il bride votre installation solaire (c’est-à-dire qu’il limite sa production) et empêche la production de surplus.

Autoconsommation totale sans raccordement au réseau : attention à vos courbes de charge


Si vous optez pour l’autoconsommation totale pour ne pas être relié(e) au réseau, il est nécessaire d’étudier avec précision vos courbes de consommation et de production, pour s’assurer que vos panneaux photovoltaïques :

  • Produisent assez d’électricité pour couvrir votre consommation électrique ;
  • Ne produisent pas de surplus.

Commençons par regarder votre courbe de consommation.

courbe consommation électrique d'un foyer français

Vous avez un petit pic de consommation vers 4h, lorsque votre chauffe-eau se met en route. 

Puis vous avez un pic de consommation plus important entre 7 h et 8h, lorsque vous vous levez le matin et allumez les lumières, utilisez votre grille-pain, votre cafetière, votre sèche-cheveux…

Vous pouvez avoir 2 autres pics de consommation

  • Le midi si vous rentrez manger chez vous ;
  • Et le soir, lorsque vous rentrez chez vous et cuisinez, regardez la télévision, faites fonctionner votre lave-vaisselle…

La nuit, vous avez une faible consommation électrique, due aux appareils qui restent tout le temps en fonctionnement, tel que votre frigo, boxe internet…

Or, vos panneaux solaires produisent de l’électricité de 6h à 19h, avec un pic de production aux alentours de 13h.

Courbes consommation et production électriques

Résultats : une grande partie de votre production électrique n’est pas utilisée. Et vous n’avez pas d’électricité pour répondre à vos besoins la nuit.

La solution : ajouter une batterie de stockage.

Vous pourrez ainsi consommer de l’électricité la nuit et utiliser au maximum votre production photovoltaïque.

Démarches administratives simples et rapides


Le principal avantage de l’autoconsommation sans revente : les démarches administratives sont simplifiées.

Pas besoin de se lancer dans des démarches parfois compliquées avec EDF OA pour vendre votre surplus.

En autoconsommation sans revente, vous n’avez que trois choses à faire : 

  • Déclarer votre installation solaire auprès d’Enedis ;
  • Demander l’attestation de conformité électrique au CONSUEL
  • Suite à cette déclaration, Enedis vous demandera de signer une déclaration d’autoconsommation sans injection, abrégée CACSI. En signant ce document, vous vous engagez à ne pas injecter d’électricité photovoltaïque sur le réseau.

Chez Otovo, nous réalisons l’ensemble de ces démarches administratives pour vous, une fois votre projet solaire réalisé par l’un de nos artisans.

Nos conseils pour choisir votre fournisseur d’autoconsommation


Avec l’augmentation du prix de l’électricité, de plus en plus de Français(es) souhaitent passer à l’autoconsommation.

C’est pourquoi de plus en plus de fournisseurs d’énergie proposent des offres d’autoconsommation.

Alors, quelle entreprise choisir pour votre installation solaire en autoconsommation totale ?

Voici un tableau comparatif des différentes offres : 

EntrepriseCaractéristiques de l’offre
Engie My Power– À partir de 7 990 € pour une installation de 2,25 kWc
– Panneaux solaires IBC Solar (garantis 15 ans)
– Onduleur de chaîne Fronius (garanti 5 ans)
EDF ENR– Prix non communiqué sur le site internet
– Matériel non détaillé sur le site internet
Otovo– À partir de 7 050 € pour une installation de 3 kWc (8 panneaux solaires)
– Panneaux solaires standards Trina ou Longi (garantis 19 ans)
– Onduleur de chaîne Huawei (garanti 10 ans)

A noter : nous proposons également des panneaux solaires Premium et Performance (Sunpower, Qcells ou Hyundai), ainsi que des micro-onduleurs Enphase.

Autoconsommation totale ou partielle : faites le bon choix


En résumé, quel type d’autoconsommation devez-vous choisir ? 

Si être raccordé(e) au réseau électrique n’est pas un problème pour vous, je vous conseille d’opter pour l’autoconsommation partielle, car elle offre bien plus d’avantages : 

  • Vous profitez de la prime à l’autoconsommation (jusqu’à 2 880 €) ;
  • Vous vendez votre surplus d’électricité à 0,10 € par kWh ;
  • Vous pouvez ajouter à tout moment une batterie de stockage à votre installation photovoltaïque pour être plus autonome et faire encore plus d’économies ;
  • Vous n’avez pas besoin de brider votre installation solaire et d’angoisser quant à savoir si vos panneaux solaires produiront assez d’énergie pour ne pas vous retrouver dans le noir.
autoconsommation totale

Si vous hésitez encore, vous pouvez échanger avec l’un(e) de nos expert(e)s solaires.

Conseils sur le type d’autoconsommation solaire à choisir, aide sur le choix du matériel, sélection du meilleur installateur, réalisation de l’installation par un installateur RGE local… : Otovo s’occupe de tout

Je souhaite être accompagné(e) par Otovo pour mon projet solaire en autoconsommation :

FAQ

✅ Est-il légal de produire son électricité soi-même sans raccordement EDF ?


Il est tout à faible possible techniquement et légalement parlant de produire votre électricité sans raccordement EDF. 

Vous devez alors réaliser quelques changements à votre installation photovoltaïque : soit la brider pour ne pas produire de surplus, soit ajouter une batterie de stockage pour stocker votre surplus.

❌ Comment ne pas injecter dans le réseau ?


Vous pouvez au choix brider votre installation solaire pour qu’elle ne produise pas de surplus ou ajouter une batterie de stockage pour stocker tout votre surplus d’électricité.

⚡️ Quelle est la meilleure offre d’autoconsommation ?


Chez Otovo, nous proposons l’installation de 8 panneaux solaires en autoconsommation (soit 3 kWc)à partir de 7 050 € TTC.

Tout est compris dans ce prix : matériel, réalisation de l’installation en surimposition, démarches administratives, SAV et garantie entre 10 et 20 ans.

🔎 Quelle puissance pour autoconsommation ?


La puissance d’installation solaire à installer en autoconsommation dépend de votre consommation électrique et du type d’autoconsommation que vous choisissez (partielle avec raccordement au réseau électrique, totale avec raccordement ou encore totale sans raccordement).