Des panneaux solaires en autoconsommation présentent de nombreux avantages : 

Vous souhaitez connaître le fonctionnement, les différentes étapes d’installation et l’avis de particuliers ayant des panneaux solaires en autoconsommation ?

Alors continuez à lire ce guide !

Entrez votre adresse et obtenez votre offre personnalisée pour des panneaux solaires en autoconsommation :

Sommaire :

Cliquez sur un élément ci-dessous pour consulter directement ce qui vous intéresse :

Panneaux solaires en autoconsommation : un fonctionnement simple


Le fonctionnement de panneaux solaires en autoconsommation est simple :

Onduleur SMA Sunny Boy

① Les panneaux solaires captent les rayons du Soleil et les transforment en courant continu.

② L’onduleur ou les micro-onduleurs transforment le courant continu en courant alternatif : l’électricité produite par vos panneaux solaires peut alors être consommée par votre maison.

③ Lorsque vous produisez plus d’électricité que ce que vous consommez, les jours de très beau temps par exemple, vous produisez un surplus d’électricité non consommé par votre maison. 

Nous verrons dans le chapitre suivant ce que vous pouvez faire de ce surplus.

④ A l’invers, lorsque vous avez besoin de plus d’électricité que ce que vos panneaux solaires produisent, le réseau prend le relai de votre installation solaire : vous consommez donc l’électricité vendue par votre fournisseur.

schéma fonctionnement panneau solaire autoconsommation

Grâce à des panneaux solaires en autoconsommation, vous faites jusqu’à 50 % d’économies sur votre facture d’électricité.

Et avec des panneaux solaires en autoconsommation avec une batterie, les économies peuvent grimper jusqu’à 60 % !

Découvrez en 1 min les économies que vous pouvez réaliser avec des panneaux solaires en autoconsommation et une batterie :

Autoconsommation totale ou avec vente de surplus ? 


Maintenant que vous savez comment fonctionne l’autoconsommation dans les grandes lignes, nous allons parler des deux types d’autoconsommation :

Laquelle est la plus intéressante pour votre projet solaire ? C’est ce que nous allons voir tout de suite.

installation photovoltaïque

① L’autoconsommation avec vente de surplus 


Nous l’avons vu dans la partie précédente : les jours de grand beau temps, vous produisez plus d’électricité que ce que vous consommez.

Vous produisez alors un surplus d’électricité : celui-ci est injecté sur le réseau électrique pour être vendu à EDF Obligation d’Achat au tarif de 0,10 € par kWh, ce qui représente en moyenne un revenu supplémentaire de 100 € par an

Certains de nos clients avec des installations de 9 kWc (24 panneaux solaires) revendent même jusqu’à 500 € de surplus par an  !

Et bien sûr, votre fournisseur d’électricité vous fourni l’électricité qui vous manque, lorsque vos panneaux solaires ne produisent pas toute l’électricité dont vous avez besoin.

On parle donc d’autoconsommation partielle, ou autoconsommation avec vente de surplus.

② L’autoconsommation totale


En autoconsommant totale, plusieurs points restent les mêmes qu’en autoconsommation partielle :

Mais attention ! En autoconsommation totale, vous ne vendez pas votre surplus à EDF OA.

Vous devez alors au choix : 

  • Injecter GRATUITEMENT votre surplus sur le réseau. En clair, vous offrez purement et simplement votre surplus à EDF Obligation d’Achat. Cependant, votre installation solaire ne peut pas dépasser 3 kWc (soit 8 panneaux de 375 Wc). Vous devez également signer un document attestant que vous ne réinjectez pas d’électricité sur le réseau, appelé Convention d’AutoConsommation Sans Injection (CACSI) ;
  • OU installer un dispositif garantissant l’absence d’injection sur le réseau. Cette seconde option est particulièrement contraignante et onéreuse car vous devez équiper votre installation photovoltaïque d’un onduleur spécifique, chargé de couper l’injection du surplus sur le réseau. 

Enfin, comme vous ne vendez pas votre surplus d’électricité, vous n’avez pas le droit à la prime à l’autoconsommation avec vente de surplus.

Et c’est bien dommage car la prime à l’autoconsommation représente une aide précieuse : pour une installation de 9 kWc, vous bénéficiez de 2 880 € !

En résumé, voici les avantages et inconvénients de l’autoconsommation partielle et totale :

AvantagesInconvénients
Autoconsommation partielle (ou avec vente de surplus)Réduction de vos factures d’électricité
Vente de votre surplus à EDF OA
Prime à l’autoconsommation (jusqu’à 2 880 € pour une installation de 9 kWc)
Démarches administratives avec EDF OA parfois longues et fastidieuses
Autoconsommation totaleRéduction de vos factures
Démarches administratives allégées
Limitation de la puissance de votre installation à 3 kWc OU achat d’un onduleur spécifique onéreux
Aucune aide de l’Etat
Surplus offert à EDF OA

Vous l’aurez compris, nous vous conseillons de choisir l’autoconsommation partielle, qui offre bien plus d’avantages que l’autoconsommation totale.

D’ailleurs, tous nos clients optent pour l’autoconsommation partielle et bénéficient ainsi de la prime à l’autoconsommation et de la vente de leur surplus.

Batterie lithium panneau solaire photovoltaique

Notez que vous pouvez tout à fait choisir l’autoconsommation partielle et vous équiper d’une batterie de stockage.

Dans cette configuration :

  • Lorsque vos panneaux solaires produisent plus d’électricité que ce que vous consommez, vous stockez automatiquement le surplus sur votre batterie ;
  • Si votre batterie est complètement chargée et que votre production d’électricité est supérieure à votre consommation, votre surplus est injecté sur le réseau : EDF OA vous verse ainsi 0,10 € par kWh injecté ;
  • La nuit ou les jours de mauvais temps, lorsque vos panneaux solaires ne produisent pas assez d’électricité pour couvrir votre consommation, vous consommez l’électricité stockée sur votre batterie. Une fois cette dernière déchargée, vous consommez l’électricité du réseau.

Les étapes d’installation de panneaux solaires : 1 à 2 jours de travaux


L’installation des panneaux solaires en surimposition, c’est-à-dire par dessus votre élément de couverture, est simple à réaliser pour un installateur RGE qualifié :

① L’installateur définit l’emplacement des futurs panneaux solaires sur votre toiture.

② Il déplace quelques tuiles afin de fixer des crochets sur les chevrons de la charpente.

③ Il fixe sur ces derniers des rails en aluminium.

④ Une fois que c’est fait, l’installateur fixe les panneaux photovoltaïques un à un sur ces rails.

⑤ Il ne lui reste plus qu’à raccorder votre installation solaire à votre tableau électrique.

Et les onduleurs dans tout ça ? 

Leur pose dépend du type d’onduleur que vous avez choisi (onduleur de chaîne ou micro-onduleurs) : 

  • Si vous avez choisi un onduleur de chaîne, l’installateur le fixe au mur, dans un endroit à l’abri de l’humidité (généralement votre garage) ;
  • Si vous avez opté pour des micro-onduleurs, l’installateur les fixe chacun aux rails puis vient poser dessus les panneaux solaires. Il y a donc un micro-onduleur sous chaque panneau photovoltaïque.

Enfin, l’installateur s’occupe de tous les branchements électriques entre les panneaux, l’onduleur ou les micro-onduleurs et votre installation électrique.

Et voilà, vous autoconsommez déjà votre électricité photovoltaïque !

Branchements électriques kit panneau solaire

Le chantier prend généralement 1 à 2 jours, selon le nombre de panneaux solaires que vous souhaitez installer.

Panneau solaire autoconsommation : avis de nos clients

Avis de M. Schoeb : 14 panneaux solaires en autoconsommation partielle (4,2 kWc) en achat comptant 


M. Schoeb, installé dans le Bas-Rhin depuis plusieurs années, avait une facture électrique annuelle de 1 260 € en 2017 (7 300 kWh).

Depuis juillet 2018, il profite de ses 14 panneaux solaires en autoconsommation partielle et vend également son surplus à EDF O.A.

M. Schoeb a ainsi vu sa facture d’électricité baisser !

 » 75% du temps, j’ai l’eau chaude gratuite grâce aux panneaux solaires. J’ai déjà réduit ma facture annuelle de près de 500 €.

En un an, j’ai aussi vendu environ 1 000 kWh de surplus, ce qui fait un gain supplémentaire de 100€.

J’ai la sensation d’être indépendant et de faire un geste pour la planète. Enfin, mon mode de consommation a changé, je vis au rythme de la production de mes panneaux solaires et j’aime ça !« 

Témoignage plutôt impressionnant non ? 

Avis de M. Perrin :  23 panneaux solaires en autoconsommation (8,6 kWc) avec batterie en achat comptant 


M. Perrin habite dans l’Aude une belle maison avec une piscine.

Avec les différentes augmentations du prix de l’électricité, sa facture annuelle a atteint les 3 000 € !

M. Perrin nous a donc contacté pour que nous l’aidions à réduire sa facture d’électricité.

Au vu de sa consommation électrique importante, nous lui avons conseillé une installation solaire de 8,6 kWc en autoconsommation partielle.

Le but de M. Perrin étant d’être le plus autonome possible, nous lui avons également conseillé de s’équiper d’une batterie de stockage, ce qui lui permet de stocker son surplus d’électricité et de l’utiliser plus tard, lorsque sa consommation électrique dépasse la production de ses panneaux.

Grâce à son installation photovoltaïque, M. Perrin va réduire sa facture d’électricité d’environ 60 % dès la première année.

Sa facture en 2023 sera donc d’environ 1 800, soit une économie de 2 200 €.

Il faut dire que les panneaux solaires sont particulièrement intéressants lorsque l’on possède une piscine car ils produisent le plus d’électricité en été, ce qui coïncide avec la période de l’année pendant laquelle votre piscine fait augmenter votre consommation électrique.

Bref, de belles économies en perspective pour M. Perrin !

Avis de M. Barat :  24 panneaux solaires en autoconsommation partielle (9 kWc) en location 


M. Barat possède une maison de 200m2 dans le Sud de la France. En plus de la climatisation, M. Barat a récemment fait construire une piscine : sa facture d’électricité a ainsi atteint le 280 € mensuels.

Et les augmentations du prix de l’énergie n’arrange rien…

M. Barrat nous a donc contacté pour étudier ensemble son projet photovoltaïque.

Après étude de sa consommation électrique, de sa maison et de son budget, nous lui avons proposé une installation photovoltaïque de 9 kWc en autoconsommation partielle en location :

“Je n’avais pas envie de sortir 30 000 € d’un coup, je préfèrais les mettre autre part, dans la piscine par exemple. Donc je me suis demandé comment je pourrais faire.

[…] Alors évidément, louer ne revient pas au même prix à la fin mais j’avais pas à sortir d’argent d’une part, que des mensualités ridicules par rapport au prix de l’installation. 

J’ai la possibilité de racheter l’installation au bout de 10 ans et surtout, l’avantage de la location, c’est la garantie totale de tout, pendant toute la durée de la location, une garantie sur 20 ans en clair, que ce soit des onduleurs ou autre.

[…]  Mes panneaux solaires sont installés depuis le mois de juin. Là sur l’été, ma consommation est ridicule, je ne suis même pas à 80 € par mois, abonnement compris.

Je montre mes nouvelles factures d’électricité à mes amis, et je leur dit “ Regarde comme c’est intéressant ! “ ”

Conclusion : Notre avis sur les panneaux solaires en autoconsommation


Voilà, nous arrivons à la fin de ce guide.

En clair, nous vous conseillons d’opter pour des panneaux solaires en autoconsommation partielle, car cette solution offre le plus d’avantages :

Vous êtes décidé(e) à passer à l’autoconsommation ? 

  • Vous réduisez vos facture d’électricité jusqu’à 50 % ;
  • Vous vendez votre surplus à EDF OA ;
  • Vous bénéficiez de la prime à l’autoconsommation (2 880 € pour une installation de 9 kWc) ;
  • Vous pouvez être encore plus autonome en ajoutant une batterie de stockage. Vous réduisez alors vos facture d’électricité jusqu’à 60 % !
autoconsommation photovoltaique

Otovo vous accompagne à chaque étape de votre projet solaire :

  • Simulation du potentiel solaire de votre toiture et économies ;
  • Accompagnement par un(e) expert(e) ;
  • Réalisation des démarches administratives (mairie et raccordement au réseau) ;
  • SAV et garantie complémentaire Otovo offerte.

Je passe à l’autoconsommation solaire avec Otovo

Maintenant, j’aimerais connaître votre avis.

Saviez-vous qu’il existait plusieurs types d’autoconsommation ?

Pensez-vous prochainement installer des panneaux solaires sur votre toiture pour ne plus subir les augmentations du prix de l’électricité ?

Dites-moi ça dans les commentaires ci-dessous !

FAQ 

💶 Est-ce rentable d’installer des panneaux solaires ?


Oui, installer des panneaux solaires est rentable que vous habitiez dans le Nord, le Sud, l’Est ou l’Ouest de la France.

En moyenne, nos clients rentabilisent leur installation solaire en 10 à 15 ans.

La bonne nouvelle, c’est qu’avec les augmentations du prix de l’électricité, vous allez réaliser encore plus d’économies et donc rentabiliser votre installation photovoltaïque encore plus vite !

⚡️ Est-il préférable de consommer directement l’énergie ou de la revendre à EDF ?


Aujourd’hui, de part le prix de l’électricité élevé, il est plus intéressant de consommer directement l’énergie produite par vos panneaux solaires et de vendre votre surplus à EDF Obligation d’Achat plutôt que de vendre la totalité de votre production à EDF OA.

En clair, mieux vaut choisir l’autoconsommation partielle plutôt que la vente totale.

👎 Quels sont les inconvénients d’un panneau solaire ? 


Le seul inconvénient d’une installation photovoltaïque est son prix plutôt élevé (à partir de 7 050 € pour une installation de 3 kWc, soit 8 panneaux solaires).

C’est d’ailleurs pour palier cet inconvénient que Otovo propose la location des panneaux solaires, à partir de 56 € par mois.

🔎 Quelle puissance de panneau solaire choisir pour l’autoconsommation ? 


Aujourd’hui, avec les prix de l’électricité qui explosent, plus vous pouvez poser de panneaux solaires sur votre toiture, mieux c’est !

Le nombre de panneaux solaire à poser dépend donc de la surface de toiture disponible que vous possédez.